Fonds d'écran
_____________________________________

1280x1024 | 1024x768

1280x1024 | 1024x768

Musico-chronique
_______________________________________________________________________
FLH le 15 mars.08

Ceci a été écrit le soir du 14 Mars 2008 à la fin d'une journée doucettement pluvieuse...
Tout pour que je me mette en colère et ne puisse pas décolérer...
L’ordinateur, le chouchou, qui se met en congés maladie, et est même drôlement mal, un cyber-réparateur se déplace et reconnaît qu'il ne peut rien faire, ordi emporté il faudra des jours pour le récupérer, mais sans aucun logiciel... Merci à mon Cyber Guru qui a bien voulu passer des heures et des nuits dessus (je n'exagère rien du tout !) pour récupérer mon outil de travail, qui est un tout petit peu indispensable, si bien que j'ai laissé passer la date où le webmaster JYK publie la musico chronique que je me suis bien amusé à écrire quand tout fonctionne...

Rattrapons le temps passé et non perdu :
Voilà que Bill s'était mis à écrire de nouvelles chansons, il y en avait déjà sur l'album-collector « Revisité », mais là la question se posait : que faire des chansons qui arrivaient ainsi, quand l'album était bouclé, qu'il n'y avait plus qu'à le faire retirer et lui offrir une belle pochette dessinée...

Tempête sous les cranes comme disait notre ami, gros grain en mer... mais bien sûr, la question était résolue dans le fait même de la poser : il était indispensable de faire le même travail pour ces chansons là que pour le reste de l’album, surtout qu'elles plaisaient bien à toute la famille...
Et puis, on se dit toujours que tout va aller vite, que ce n'est rien du tout, qu'on a l'expérience, enfin de bonnes raisons pour foncer, quand il serait plus simple de ne pas chercher devant l'évidence !

Et donc revoici le vieux 806 tout gratté sur les routes vers le studio, revoici l'hôtel qui le fait bien, revoici surtout les amis, stéphane PIJEAT et Marine et la petite merveille qui a... bientôt de petites dents qui vont apparaître... et le fameux chat Schoei.
Tout cela semblait parfaitement raisonnable, le travail a bien avancé Il est vrai qu'il y avait une autre complicité que celle de la scène entre Bill et Stéphane, et ensuite à tour de rôle : David HADJADJ, Denis OLLIVE et bien sur le maestro Mauro SERRI.
Une complicité de studio, de calme, de recherches et d'essais, de tentatives, parfois tout à fait dans le mille tout de suite, comme la navette spatiale qui file vers les hauteurs, d'autres où les grognements sont à la page ce qui est moins plaisant, mais normal : que ce serait triste si tout était facile, lisse, mou, consensuel, pourquoi pas « politiquement correct » aussi ?
Travail à la campagne, travail aux Murat Rooms, aller et retour.

Un matin du mois de Février, il neigeait en arrivant au studio, pour préparer une tempête de grésil ensuite, les jours avaient filé vite comme jamais, c'était pour ainsi dire la fin.
Ce jour là aussi, Titus, la grosse bête du coin qui roule ses épaules rouges comme toute sa personne, guettait Schoei de la vitrine de son chez lui… où il matte les passants pour faire circuler les potins, où il se roule au premier rayon de soleil, et où il fait les gros yeux à tous ceux qui ne lui plaisent pas (nombreux !).
La petite Belle attendait son Bill, toutes ses petites dents fourbies pour briller… et pour sourire... car malgré les lunettes et la barbe, elle aime bien Bill, Marine regardait son ordinateur pour aider ceux dont l'ordi était mourant (merci beaucoup !)
Quel beau matin quand on travaille depuis un moment, qu'on a fait des concerts, et déjà deux albums, l'Olympia, La Cigale, le New Morning ensemble, et qu'on se sent à l'aise en famille...
JMK avait de nouveau prêté son micro ad hoc, Bill a chanté, rechanté, les mixes ont commencé, cette fois ci tout dans le même studio, ils ont été repris, réécoutés, retravaillés avec fougue mais ce jour là était le bon, c'était LA FIN DE L'ALBUM il fallait accepter la chose... C’était fini et c'était très très bien... musicalement, arolistiquement, vocalistiquement, c'est un magnifique projet qui a abouti grâce à chacun qui s'est mis au service de la musique.
C'est tellement rare que j'aime bien le redire...
Impossible de vous parler de la musique, de tout ce que représente cet album et des ces deux nouvelles chansons nées quand on ne les attendait plus, il faudra que vous écoutiez, ce serait bien triste de vous gâcher le plaisir en prenant telle ou telle option qui ne serait pas forcément la votre...
Bientôt vous pourrez écouter, juger, et écrire pour en parler...

Une distribution s'est présentée, MOSAIC MUSIC DISTRIBUTION qui a bien plu à Bill et à David venu pour participer à cette première réunion. La pochette, dont je ne vous dirai absolument rien, parce qu'elle sera à découvrir, est dessinée par ZEP, amitié entre lui et bill / bill et lui, rencontrés qu'ils se sont par le truchement d'un ami suisse maintenant vivant au Brésil.
Et puis point capitalement important et gravement utile : retour d'Alain PONS, attaché de presse qui avait travaillé avec Bill sur un concert au bataclan : ils s'étaient très bien entendus, donc pourquoi aller chercher ce qu'on a tout près, tout bien. Bill avait d'ailleurs regretté que ce ne soit pas Alain qui bosse sur l'album studio précédant : il était libre pour prendre un artiste en plus : la chose s'est faite en un instant...

Il est évident que le chat Schoei qui n'a plus que l'œil torve de Titus le rouge comme vis à vis friserait la dépression si sa nouvelle petite maitresse n'était pas là pour le garder jeune.
Mais ceci, lui répondit Candide est une autre histoire...

À bientôt
FLH


Contacts - Copyright ©2007 www.billderaime.com