Fonds d'écran
_____________________________________

1280x1024 | 1024x768

1280x1024 | 1024x768

Musico-chronique
_______________________________________________________________________
PRELUDE A UN POINT D'ORGUE
ET ATTAQUE AVEC BRIO DE L’OUVERTURE

    Le 1er Mars 2010 au soir, me semble être le jour idéal pour annoncer la sortie imminente ou presque de l'album de Bill Deraime.
    Je n'irai pas jusqu'à dire que les planètes se rassemblent pour l’occasion, mais j'irai jusqu'à partager, planètes ou pas des renseignements qui pourraient bien vous intéresser.

Et tout d’abord, à tout seigneur, tout honneur :

LE TITRE :

BRAILLEUR DE FOND

    Un peu comme on dit mineur de fond : celui qui n'a pas peur ou qui vainc sa peur pour descendre profondément dans la Terre, s'en faire une complice pour y travailler dans l'ombre et en remonter chaque matin pendant que les autres y descendent.
    Un peu aussi comme on dit coureur de fond : celui qui n'a pas peur, lui non plus d'aller chercher dans sa respiration et ses muscles la force de continuer son effort pour parvenir à se dépasser encore, meme une fois son but atteint.
    C'est certainement ce que Bill a fait avec les chansons de ce nouvel album, les choisir, les creuser, les tailler pour les rendre encore plus belles, les chanter, les jouer avec les Zèbres III (mais on se moque des numéros ).
Creuser mais les mots sont durs comme de l’acier, s'essouffler à chanter toujours plus mais la voix est fragile, descendre dans le noir mais les doutes sont là qui rodent, franchir les obstacles mais des satisfactions partagées détendent les tensions.

    D’attendre, vous ne serez pas déçu car il s'agit d'un double CD avec une partie vidéo :
    Extraits du DVD Live au New Morning et du rarissime documentaire réalisé par Sérimage où Bill raconte sa Babylone mercantile...
    Qu'il s'agisse de musique ou de vidéo il est toujours bien entouré, et vous les connaissez :
    Avec Mauro Serri, ils fêtent leurs 30 ans de scène commune. C'est un "couple de sages " qui peuvent encore se laisser surprendre par la scène.
    Et par ordre d'entrée en scène David Hadjadj aux claviers, Stéphane Pijeat à la batterie et aux percussions Denis Ollive à la basse.
    Et participation exceptionnelle sur deux titres de Davyd Johnson, Nadège Dumas et Boney Fields pour les cuivres et Larry Carlton pour la batterie de "Chanteur Maudit".

    D'attendre vous ne serez toujours pas déçus quand vous entendrez qu'il y a deux titres du Révérend Gary Davis que Bill interprète seul à la guitare 12 cordes. Gary Davis a eu dés le début de sa rencontre avec la musique une grande importance dans la vie de Bill, depuis les temps où dormant un peu n'importe où il se baladait avec un lecteur et des K7 du Révérend qui le suivait ainsi un peu partout.

    D'attendre vous ne pourrez pas non plus être déçu :
    Car maintenant je vais vous dire que le 18 mai 2010 Bill et Mystic Zebra seront au CABARET SAUVAGE à Paris, pour fêter joyeusement ce BRAILLEUR DE FOND le premier double album enregistré par Bill.
    Les chansons étaient là, et Philippe Langlois (Dixiefrog ) avait dans l'idée de faire "un bel objet avec de belles chansons " alors d'attendre vous serez encore moins déçus lorsque je vous dirai que le livret sera un petit ouvrage de 40 pages avec toutes les paroles des 26 chansons, des photos, et attendez, vous n'avez encore rien vu venir :
    Bill a écrit des petits textes de toutes sortes pour raconter ce qu'il avait envie sur les chansons, comme Avant la Paix, ou bien La marge, vous pourrez lire l'aventure de Sur le Bord de la Route vue du coté de Bill, et à qui Chaque matin le fait penser et pourquoi cette chanson représente tant pour lui ...
    Croyez vous qu'il parle même du Gé ?

    Encore nominé dans la catégorie ça valait le coup d'attendre : la rentrée et les concerts que prépare NUEVA ONDA avec Jean Hervé et Yohann pour Octobre ...

    Voyons voir ? Aurai je retenue une information ?
    Certes. Attendez. Attendez encore un peu.
    Ce sera pour plus tard. Maintenant j'ai bien gagné mon verre de sherry en fumant un cigare cubain au coin de ma cheminée, le vent soufflant sur la lande, mais vous mêmes n'avez vous pas été joyeusement rôtis au coin de mon feu, ce soir ?

Roderick Renfield

FLH

Toutes les Musico-chroniques dans la rubrique "Bill'Ofil"


Contacts - Copyright ©2007 www.billderaime.com